La formation en apiculture : Que faut-il savoir ?

L’apiculteur est une personne qui élève des abeilles à miel afin d’exploiter la propolis, le pollen, la gelée royale, la cire et parfois le venin d’abeille issus de la ruche. Pour exercer ce métier, il faut posséder des connaissances et des compétences précises que l’on ne peut acquérir qu’au cours d’une formation en apiculture.

Vous avez comme projet de vous faire former en apiculture. À cet effet, vous désirez en savoir plus sur les formations disponibles en la matière. Vous êtes au bon endroit. Cet article vous renseigne à propos.

Pourquoi effectuer une formation en apiculture ?

Il n’existepas de créatures qui soient aussi fascinantes que les abeilles. D’abord, leur structure sociale est complexe. Ensuite, pour communiquer entre elles, ces créatures dansent. Enfin, lorsqu’elles butinent, les abeilles répandent du pollen sur plusieurs différentes plantes dans leur milieu.

Elles participent de ce fait au processus de pollinisation. Elles sont alors très importantes pour l’agriculture. Actuellement, le nombre d’apiculteurs dans le monde entier est en baisse. Cela s’explique par le manque de ressources humaines.

Mais aussi, cette pénurie est due au fait que le métier d’apiculteur n’est pas vraiment populaire. Pour pallier ce problème, des formations sont organisées, permettant d’acquérir les connaissances et compétences professionnelles nécessaires à l’exercice de ce métier fascinant.

Ces formations sont réservées aux passionnés des abeilles et à ceux qui aiment passer du temps dans la nature. Elles conviennent également aux personnes qui désirent devenir des apiculteurs professionnels. Elles offrent la possibilité à ces derniers d’accéder aux financements des organismes agricoles européens.

Quels sont les acquis au cours d’une formation en apiculture ?

À l’issue d’une formation en apiculture, vous devez être en mesure de posséder un savoir-faire et des connaissances aiguës :

  • En production des abeilles (la filière)
  • Dans l’entretien de leurs ruches
  • Dans le maniement et le traitement des maladies qui pourraient toucher les abeilles
  • Des outils technologiques permettant d’être à jour avec lesdivers changementset nouveautés dans le domaine.

Vous devez également avoir la maitrise des techniques de récolte du miel. Enfin, vous devez être capable de réaliser des produits dérivés de ce dernier tels que : l’hydromel, les bougies à la cire, les bonbons au miel, la gelée royale, le pollen, la cire, etc.

D’où la nécessité de choisir une formation complète (comportant unephase théorique et une phase pratique).

La formation théorique

La pratique de l’apiculture sur le terrain nécessite l’utilisation de plusieurs termes spécifiques. Vous ne pourrez maitriser ces divers termes qu’au cours d’une formation théorique. Ainsi, ce type de formation est d’une importance capitale dans l’acquisition de solides connaissances, nécessaires au métier d’apiculteur.

La formation pratique

L’apiculture est un secteur dans lequel prime le travail manuel.L’acquisition des connaissances pratiques s’avère alors nécessaire. La formation pratique vient en complément des notions théoriques. Elle vous permettra d’apprendre à vous servir des nouveaux outils de technologies (Internet et son support principal, l’ordinateur). En effet, c’est grâce à ceux-ci que vous vous tiendrez au courant des progrès intervenus dans le domaine.

Ils vous permettront également de garder contact avec votre école. Ainsi, cette dernière pourra vous apporter de l’aide en cas de besoin.

Par ailleurs, les stages pratiques recouvrent également l’expérience par la manipulation. Ils vous permettront aussi de maitriser les règles d’hygiènes nécessaires pour préserver la santé des abeilles. Ainsi, cette phase de la formation vous permettra de maitriser la gestion d’une apiculture conformément aux normes locales et celles internationales.

Quelle formation en apiculture choisir ?

Pour devenir apiculteur, aucun diplôme n’est exigé. Toutefois, exploiter des abeilles nécessite la maitrise de certaines techniques. Pour les acquérir, vous avez plusieurs possibilités de choix.

Vous pouvez vous faire former directement, pendant un an au moins, par un apiculteur expérimenté. Mais aussi, vous pouvez opter pour l’une des formations qualifiantes assurées en Centre de Formation d’Apprentis (CFA) ou en Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA). Elles sont également proposées par les lycées agricoles. Ces formations sont notamment :

  • Le Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole option apiculture (BPREA)
  • Les Bac pro Conduite et Gestion de l’Entreprise Agricole (CGEA) nécessitant une formation complémentaire en apiculture
  • Le titre apiculteur inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).
  • Le Certificat de Spécialisation (niveau IV) apiculture.

Il existe également des formations qui sont disponibles en ligne. Elles vous permettent d’acquérir les compétences requises sans vous déplacer.

Quels sont les débouchés de la formation en apiculture ?

Les débouchés de la formation en apiculture sont nombreux. On a par exemple :

  • Le développement des produits issus de l’apiculture
  • Leur commercialisation aussi bien sur le plan européen qu’international
  • La gestion technique de l’apiculture
  • Etc.

Ils peuvent être regroupés en deux grandes catégories :

D’abord, en raison de cette multiplicité de métiers dans le domaine apicole, la personne formée peut mettre en place son propre élevage ou sa propre ruche. Elle peut également décider d’ouvrir sa compagnie et travailler avec des collaborateurs.

Ensuite, il existe au sein des entreprises, certains débouchés d’une formation en apiculture. C’est par exemple le cas dans les sociétés agroalimentaires. Dans le secteur alimentaire, on a la fourniture des produits de tout genre (biscuiterie, confiseur, chocolatier, etc.).

Aussi, le secteur de l’agro-écologie n’est pas resté en marche des débouchés des formations en apiculture. Le jeune formé peut en effet y travailler comme conseiller ou se charger de l’agriculture biologique et la fabrication des produits bio et équitables.

Par ailleurs, il est possible d’obtenir à la fin de sa formation, un Brevet Professionnel apiculture ou BP niveau V. Celui-ci vous aidera à vous insérer rapidement sur le marché du travail, car il s’agit d’un diplôme professionnel. De même, cette certification permet d’accéder à certains débouchés contenus dans les annonces publiées sur la plateforme de l’Association pour la Promotion de l’Interprofession des Filières Apicoles (APIF).

En outre, la mention « apiculture et BP » fait partie des programmes du CAPA. Le diplômé, grâce à son niveau IV, peut dispenser des formations professionnelles continues à un public diversifié. Il peut également dispenser cette formation dans les écoles ou dans le milieu de la formation continue. L’intéressé peut aussi devenir un consultant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *